L'OTAN: LE CONFLIT DU SAHARA DERNIER VESTIGE DE LA GUERRE FROIDE EN AFRIQUE DU NORD

Bruxelles, 25 jan (MAP)

L'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) a indiqué que le conflit du Sahara, qui oppose le Maroc et l'Algérie, constitue "le dernier vestige de la guerre froide en Afrique du Nord", soulignant "le soutien militaire et diplomatique" qu'apporte Alger au polisario.
Le conflit du Sahara, qui "met au prises le Maroc et l'Algérie" est "d'origine véritablement géopolitique" et constitue "le dernier vestige de la guerre froide en Afrique du Nord", relève l'OTAN dans un rapport confidentiel déclassifié récemment.
L'Alliance Atlantique indique que le polisario "utilise des bases arrières en Algérie", soulignant à ce propos le "soutien militaire, mais aussi diplomatique" qu'apporte l'Algérie au front polisario.
Le document met en garde que ce conflit, qui oppose "les deux poids lourds du Maghreb (le Maroc et l'Algérie), risque à tout moment de déboucher sur un affrontement armé dont les conséquences seraient néfastes pour la sécurité de la Méditerranée occidentale".
Retraçant l'historique de cette question, le rapport rappelle que le Sahara était "placé sous le contrôle du Sultan du Maroc" avant de devenir en 1884 une colonie espagnole, ajoutant qu'"au lendemain de son accession à l'indépendance en 1956, le Maroc réaffirme ses revendications sur cette région".
Le document rappelle également qu'en octobre 1975, la Cour internationale de justice, saisie par l'Assemblée générale de l'Onu, a rendu un avis consultatif dans lequel elle déclare que le territoire du Sahara n'était pas un "res nullius" (territoire sans maître).(MAP).
FF.
® MAP 251830 GMT JAN 2008