ght : DR
Stockholm joint sa voix à celles des autres capitales européennes pour faire appel de l’arrêt rendu le 10 décembre par la cour européenne annulant l’accord agricole entre le Maroc et l’union européenne.
Contre toute attente, le gouvernement social-démocrate suédois, à l’origine de la proposition de loi prônant la reconnaissance de la prétendue «RASD», a fait volteface et décide de s’associer aux vingt-huit pays de l’Union européenne pour faire appel du verdict controversé de la Cour de justice de l’union européenne (CJUE).

Ce coup de théâtre a pris de court les observateurs, qui s’attendaient à un avis autre que celui rendu par le gouvernement social-démocrate suédois, parti au pouvoir depuis fin 2014.

Contactée par la radio suédoise Sverige pour avoir des éclaircissements, la ministre des Affaires étrangères, Margot Wallström, s’est refusée à tout commentaire.

Une chose reste sûre: le changement de la position de Stockholm au sujet de la question saharienne ne fait point de doute. Et c’est tout à l’honneur des relations d’amitié entre les royaumes suédois et marocai