Le plan d'Autonomie proposé par le Maroc apportera la sécurité à la région et à l'Europe (Analyste espagnol

Madrid, 1/12/09 -   

   Seul le plan d'Autonomie au Sahara proposé par le Maroc apportera sécurité économique et sociale pour ses habitants et sécurité pour les pays limitrophes à la zone, ainsi que pour l'Europe, a affirmé l'écrivain et journaliste analyste espagnol, Chema Gil

Le rapprochement des positions des différentes parties "passe par le plan d'Autonomie, et cette vérité a été reconnue même par des fondateurs du front Polisario", a estimé le journaliste espagnol dans un article d'analyse publié mardi sur le site d'informations espagnol "Vega Medai Press"

Sous l'intitulé "Le Sahara, trente années après, moins d'ingénuité et plus de réalisme", l'analyste estime qu'on ne peut pas laisser une zone comme le Sahara se convertir en Etat mort-né, en cas d'autodétermination, qui ouvrirait les portes d'une région difficilement contrôlable

Selon ce spécialiste du Maghreb, "du point de vue géostratégique, cela relèverait d'une méconnaissance irresponsable que de continuer de maintenir des positions fermées concernant ce conflit, dont la résolution ne passe aucunement par des actions individuelles comme celle qui est en train d'être exécutée par Aminatou Haidar à l'aéroport de Lanzarote"

"En créant ces situations de tension, les positions ne changeront pas, pis encore les choses pourraient s'envenimer", a-t-il mis en garde

Et de rappeler que des médiateurs internationaux et même des envoyés des Nations Unies ne cessent de lancer des appels pour comprendre la réalité de la question du Sahara, surtout après la disposition du Royaume du Maroc d'établir un statut d'autonomie de la région, similaire au modèle espagnol

"Le Sahara, aujourd'hui, doit être vu depuis de nouvelles perspectives et ne doit pas tomber dans des ingénuités et des candeurs", a-t-il