Un think tank espagnol condamne fermement l'enlèvement de Mustapha Salma

Madrid- Un think tank espagnol, spécialisé en matière des relations entre l'Espagne et les pays d'Afrique du nord, a condamné fermement l'enlèvement "terroriste" de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud par le "polisario", tout en appelant à sa libération immédiate.

L'Alliance hispano-nord-africaine a souligné, dans un communiqué parvenu à la MAP, que l'enlèvement de Mustapha Salma constitue "une violation de la liberté d'opinion et d'expression commise par l'Algérie et le +polisario+ contre les Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf".

Ce think tank a exprimé sa ferme condamnation de cet "acte terroriste contraire à la liberté d'opinion et d'expression", et appelé le secrétaire général de l'ONU, dans une lettre qui lui a été adressée, à intervenir dans cette affaire.

L'Alliance hispano-nord-africaine a exprimé également sa ferme réprobation "des velléités terroristes et criminelles absurdes" du "polisario", et appelé à la libération immédiate de Mustapha Salma et à la levée du blocus imposé aux séquestrés dans les camps de Tindouf dans le sud-ouest algérien.

Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a été enlevé, mardi dernier, par les milices du "polisario", à son arrivée au poste frontière menant aux camps de Tindouf, en provenance du territoire mauritanien.

Il avait lancé, quelques heures avant son enlèvement, un appel à l'opinion publique sahraouie et internationale pour le soutenir en vue de préserver son droit à la liberté d'expression et son intégrité physique.