Un groupe de 20 personnes rallie la mère patrie fuyant les camps de Tindouf

Laâyoune - Un groupe de 20 personnes a rallié, récemment, la mère-patrie après des années de séquestration dans les camps de Tindouf.

Les membres de ce groupe, dont 9 femmes et 5 enfants âgés entre 1 et 6 ans, sont parvenus à fuir le calvaire des camps de Tindouf pour rejoindre les leurs dans la ville de Laâyoune.

Dans une déclaration à la MAP, M. Mohamed Fal Oul Yehdih (50 ans) a assuré que la chaleur de l'accueil qui lui a été réservé, ainsi qu'aux autres membres du groupe, leur a fait oublier les épreuves endurées sur le chemin du retour.

M. Yehdih a expliqué avoir regagné le Royaume après avoir compris la réalité de la situation dans les camps, appelant les autres égarés à ne pas se laisser leurrer par les thèses mensongères des séparatistes et à regagner la mère-patrie.

De son côté, Mme Rouba Cheikh Trad (28 ans), a exprimé sa joie pour ce retour auquel elle aspirait depuis des années.

Rappelant les conditions inhumaines dans lesquelles vivent les femmes dans les camps, Mme Trad a affirmé que tous dans les camps guettent la première occasion pour rejoindre le Maroc.

Avec le retour de ce groupe de ralliés, dont l'âge des 15 autres membres varie entre 19 et 65 ans, le nombre de ralliés ayant fui les camps de Tindouf, depuis le 25 mars, s'élève à 328 personnes, dont 63 femmes et 38 enfants.