Le Comité Spécial Chargé du Sahara Marocain en Europe (CSCSME) salue hautement la teneur du Discours de Sa Majesté le Roi Mohamed VI à l’occasion de la mise en place de

la Commission

Consultative

de

la Régionalisation.

Le

CSCSME voit dans cette action entreprise par le Souverain une étape décisif et un tourant majeur dans la démocratie participative qui ne cesse Sa Majesté d’œuvrer pour sa mise en place. Cette démocratie locale, qui se restaure à travers la mise en place du concept de la régionalisation élargie, est la clé de voûte de la structuration, l’innovation et la modérnisation de l’Etat marocain. La régionalisation avancée, outre les considérations structurantes qu’elle incombe, est un chantier qui est basé sur un concept qui donnera et un élan aux choix faits par notre pays dans le chemin de la démocratisation et un prélude, comme l’a bien souligné Sa Majesté le Roi Mohamed VI, à une nouvelle dynamique de réforme institutionnelle profonde. Le CSCSME  rappelle que les machinations politiques des adversaires de notre intégrité territoriale qui se cachent dérières leurs manouevres n’ont plus de place dans le contexte dynamique structurant que connaisse le Maroc. La régionalisation avancée et la bonne gouvernance donneront un élan aux développement local que connaisse nos province du sud. Le développement humain et économique de nos provinces du sud est le bon moyen de répondre aux adversaires de notre intégrité territoriale qui s’évertuent, malhereursement, de saper toute résolution onusienne visant à trouver une solution à ce différend qui handicape l’unification du Grand Maghreb Arabe.

Bureau du CSCSME.