Appel à la communauté internationale pour mettre fin aux souffrances des séquestrés dans les camps du Polisario

Madrid, 26/11/09- Plusieurs associations de la société civile marocaine en Espagne ont dénoncé le blocus imposé aux séquestrés des camps de Tindouf en Algérie et appelé la communauté internationale à intervenir d'urgence pour mettre fin à leurs souffrances.

Dans un communiqué parvenu jeudi à la MAP, ces associations ont également exhorté toutes les consciences vives de par le monde à "intervenir auprès du Haut commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), en vue de procéder à un recensement exhaustif des Sahraouis Marocains retenus contre leur volonté à Tindouf, en vue de connaître leurs besoins et nécessités et déterminer leurs aspirations".

Ces associations, qui se sont mobilisées pour assurer le succès de la manifestation de samedi à Barcelone dans le nord est de l'Espagne et qui a connu la participation de centaines de Marocains d'Espagne et des provinces du Sud du Maroc, ont affirmé que la manifestation a permis de "dévoiler, au grand jour et devant l'opinion publique espagnole, les violations systématiques perpétrées par le Polisario en matière des Droits Humains".

La manifestation, organisée sous le slogan "Oui au Statut d'Autonomie au Sahara Marocain", a été marquée, ajoute la même source, par la participation de centaines de Marocains qui se sont déplacés des différentes régions d'Espagne, notamment d'Andalousie, du Pays Basque et de Catalogne, et qui ont tenu à être présents à cette rencontre pour crier du plus profond de leur âme la fierté de leur appartenance Marocaine.

Arborant avec fierté le drapeau Marocain et des photos de SM le Roi Mohammed VI, les participants ont également scandé de toutes leurs forces des slogans appelant à mettre un terme au conflit artificiel autour du Sahara, indique-t-on de même source.

Les associations de la société civile marocaine en Espagne ont, dans ce contexte, affirmé que la proposition d'accorder une autonomie au Sahara dans le cadre de la souveraineté marocaine et de l'unité territoriale nationale, constitue "une solution démocratique", qui a été favorablement accueillie par la communauté internationale comme une issue à ce conflit qui permettra une gestion avancée des provinces du Sud du Royaume et une pleine adhésion de la population du Sahara marocain au processus de développement socio-économique et d'autogestion des ressources humaines.

Les associations, La ligue Méditerranéenne des Amis du Maroc, l'Association Sahraouie pour l'Unité Territoriale, l'Association Sahraouie de défense des Droits de l'Homme, l'Association Socioculturelle Marocaine de Vitoria (Pays Basque), et l'Association Sahara Marocain, ont en outre fait part de "leur entière disposition pour la défense de l'Unité territoriale du Maroc et pour faire face à toutes les manœuvres du Polisario au niveau national et international".