M. Naciri salue la position américaine sur la question du Sahara

Rabat - Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri, a salué la position américaine sur la question du Sahara, soulignant que l'approche de Washington est "très constructive".

"L'approche américaine est très constructive et abonde dans le sens d'une solution qui préserve la paix dans la région", a déclaré, mardi, M. Naciri lors d'une réunion avec une délégation de staffers américains en visite au Maroc.

"Le soutien au plan d'autonomie est un soutien à une solution démocratique responsable", a-t-il indiqué, notant que la "diplomatie américaine est consciente que la création d'une nouvelle entité dans la région est un facteur d'instabilité".

M. Naicri a, par ailleurs, évoqué les "grandes transformations" entreprises au Maroc depuis l'intronisation de SM le Roi Mohammed VI, soulignant que le Maroc est engagé dans de grands chantiers "dans un cadre de dialectique entre la consolidation de la modernité et la préservation de ses valeurs authentiques".

M. Naciri a souligné par ailleurs que le Maroc est l'un des rares pays arabes et africains à jouir d'une grande liberté de presse et d'expression.

Saluant les "relations exceptionnelles" qui lient le Maroc et les Etats Unis, le ministre a rappelé que le président américain, Barack Obama, n'a pas manqué de rappeler dans son discours prononcé au Caire que le Maroc a été l'un des premiers pays à reconnaître l'indépendance des Etats Unis.

Il a en outre salué la position exprimée par le président américain sur la question du Moyen Orient, en faveur de deux Etats vivant côte à côte.

"Nous avons pu prendre la mesure de la liberté de presse au Maroc", a déclaré à la MAP, Erica Fein, du bureau du congressman John Dingell, saluant les efforts entrepris au Maroc pour préserver cet acquis et l'enrichir.

La délégation de staffers représentant les partis démocrate et républicain aura des entretiens avec des responsables marocains et les représentants du Millenium Challenge corporation (MCC) à Rabat et devront se rendre ensuite à Dakhla.