L'autonomie est "une solution privilégiée" pour résoudre définitivement la question du Sahara (révérend américain)

Dakhla - L'initiative marocaine d'accorder une large autonomie aux provinces du sud constitue "une solution privilégiée" qu'il faut saisir pour résoudre définitivement la question du Sahara, a souligné vendredi soir le révérend américain Richard Cizik.

"Cette proposition, qui pose les jalons d'une solution durable pour la question du Sahara, peut servir de modèle pour le règlement d'autres conflits dans le monde", a déclaré à la MAP le révérend Cizik, également président de l'Association américaine "The New Evangelikals", au terme de sa visite de trois jours dans la région de Oued-Eddahab-Lagouira.

Après avoir rappelé que "les précédentes options (proposées) pour résoudre cette question se sont avérées irréalisables", il a noté que "l'option d'autonomie est une solution réaliste où tout le monde gagne. Elle est d'autant plus intéressante qu'elle permet de résoudre des questions humanitaires et de réunir les familles sahraouies".

Le révérend Cizik, également rattaché à l'Institut pour une société ouverte (Open Society Institute) de George Soras a, par ailleurs, mis en relief les efforts déployés pour réaliser le développement durable dans les provinces du sud du Royaume, mettant l'accent sur le rôle des autorités locales, des élus et de la société civile dans cette dynamique de développement local.

Il s'est félicité également des avancées réalisées au Maroc dans différents domaines à la faveur des réformes engagées au cours des dernières années, notant que "ces réformes ont fait du Maroc un modèle pour les pays en développement".

De son côté, le président de l'Association américaine "Caravane de l'amitié", M. Kirtley Timothy Michael a affirmé que le Maroc a fait une "offre très courageuse pour aller de l'avant dans la résolution définitive du dossier du Sahara".

Au cours de leur séjour à Dakhla, MM. Cizik et Kirtley ont tenu une série de réunions, notamment avec le wali de la région de Oued-Eddahab-Lagouira, gouverneur de la province de Oued-Eddahab, M. Hamid Chabar, des élus et des acteurs de la société civile.