Sahara: M. Othman Addakhil dément les allégations des médias algériens sur son prétendu enlèvement

Smara - M. Othman Massoud Abdellah Addakhil a démenti les allégations de certains médias algériens selon lesquelles il aurait été enlevé par les services de sécurité à Smara, au moment où il s'apprêtait à participer au programme d'échange familial entre les provinces du sud du Royaume et les camps de Tindouf au sud de l'Algérie.

Dans une déclaration à la MAP, M. Othman Addakhil a expliqué son désistement de ce programme d'échange de visite, supervisé par le Haut Commissariat des Nations-unies pour les Réfugiés, par le fait qu'il habite dans une région éloignée de la province de Smara et par ses conditions de santé qui l'empêchent de se déplacer.

Il a également réfuté les informations selon lesquelles ses enfants auraient fait l'objet de mauvais traitement par la police à Smara.

Agé de 82 ans, M. Othman Addakhil avait rallié le Maroc en 2002, fuyant l'enfer de Tindouf.

Sa fille, qui était également candidate au voyage au titre du programme d'échange de visite familiale, avait fait acte de désistement au dernier moment.

Des sources bien informées indiquent que ce n'est pas la première fois que des candidats renoncent au voyage dans le cadre de ce programme.