M. Tsvangirai pour une solution pacifique à la question du Sahara dans le respect de l'intégrité territoriale du Maroc

Tanger, 29/11/08- Le Premier ministre et dirigeant du mouvement pour le changement démocratique au Zimbabwe, M. Morgan Tsvangirai a affirmé, vendredi soir à Tanger, qu'il est pour une solution pacifique à la question du Sahara dans le respect de l'intégrité territoriale du Maroc.

M. Morgan Tsvangirai, qui a reçu le grand "Prix Medays 2008" décerné par l'Institut Amadeus à l'occasion du Forum du sud pour une Méditerranée nouvelle, a également affirmé dans une déclaration à la presse que l'Union Africaine est appelée à s'impliquer et à œuvrer pour contribuer à une solution pacifique de la question du Sahara.

Le leader du Mouvement pour le Changement démocratique au Zimbabwe a assisté, vendredi soir, à la cérémonie de clôture du Forum méditerranéen "Medays" qui a réuni une pléiade de ministres, de politiques et d'intellectuels de plusieurs pays des deux rives de la Mare Nostrum pour débattre de l'avenir de la région méditerranéenne dans le cadre de l'Union pour la Méditerranée (UPM).

Le Prix Medays 2008 est la plus haute distinction attribuée par l'Institut Amadeus à une personnalité politique, de la société civile ou du monde de l'entreprise qui a, par son action, joué un rôle déterminant en faveur de la démocratie ou le développement économique dans le monde.

Selon les organisateurs de la rencontre de Tanger, M. Morgan Tsvangirai s'est distingué par son courage et sa ténacité à lutter pour la démocratie et le pluralisme politique au Zimbabwe, devenant ainsi un véritable symbole africain et international et dont l'engagement en faveur des valeurs démocratiques a été salué par les plus grands.