UN GROUPE DE PARTIS MAURITANIENS ANNONCE SON SOUTIEN TOTAL À LA PROPOSITION D'AUTONOMIE

Nouakchott, 16 mai (MAP)

Un groupe de partis politiques mauritaniens a a annoncé son appui et son soutien total à la proposition marocaine visant à octroyer une autonomie à la région du Sahara.
Le "Parti du Rassemblement Populaire", le "Parti Mauritanien du Renouveau" et le "Rassemblement pour la Justice et l'Egalité", annoncent leur "ferme soutien et appui à l'Initiative royale d'autonomie des provinces sahariennes", "convaincus" qu'ils sont de "l'importance de la paix, de la stabilité et de la dimension stratégique de la région et respectueux de l'intégrité territoriale du Maroc", dans un communiqué parvenu vendredi à MAP-Nouakchott.
Ces partis, ajoute le communiqué, "continueront de soutenir l'intégrité territoriale du Maroc, un droit légitime que conforte l'histoire", appelant "le gouvernement mauritanien à retirer sa reconnaissance de la pseudo république sahraouie". Ils ont de même "dénoncé toutes les positions soutenant le soi-disant front séparatiste du polisario".
Le Président du Parti du Rassemblement Populaire, M. Mohamed Ould Nhah a affirmé, dans une déclaration à la MAP, que ces formations ont adopté cette position après une série de concertations approfondies auxquelles ont pris part plusieurs partis, syndicats et personnalités de la société civile et du monde politique de Mauritanie, particulièrement le Parti Démocratique Socialiste.
Ces consultations, a-t-il précisé, ont permis de conclure que des "forces occultes dans la région sont derrière le conflit artificiel au Sahara et manipulent le front séparatiste du polisario, que nous considérons comme étant un obstacle à l'unité et au développement du Maghreb".
"L'initiative de SM le Roi Mohammed VI d'octroyer l'autonomie au Sahara est historique et sage et elle est de nature à consolider la sécurité et la stabilité dans la région", a souligné Ould Nhah.
Il s'est, en outre, félicité du "niveau élevé de développement que connaissent les provinces sahariennes grâce la politique perspicace de SM le Roi Mohammed
 VI".