Le conflit du Sahara hérité de la guerre froide n'a plus aucun sens aujourd'hui (eurodéputé)

Bruxelles, 15/05/08- Le conflit du Sahara hérité de la guerre froide n'a plus aujourd'hui, au 21ème siècle, aucun sens, a affirmé M. Fernando Fernandez Martin, député européen, membre du groupe du Parti Populaire espagnol (PP).

Dans une déclaration à la MAP à l'issue d'une rencontre, jeudi au parlement européen à Bruxelles, avec un groupe de victimes des violations des droits de l'homme commises par le "polisario", M. Fernandez Martin, ancien président du gouvernement canarien a souligné que "la meilleure solution à ce conflit du siècle dernier est de permettre aux familles sahraouies de se retrouver et de se réunir".

L'eurodéputé, qui a visité les camps de Tindouf à plusieurs reprises, a affirmé avoir connu "plusieurs personnes qui sont des otages dans les camps et interdites de sortie".

Au sujet des violations des droits de l'Homme, le député européen a tenu à préciser qu'il ne s'agit pas là, de la première fois où il prend connaissance de cas de violations des droits de l'Homme par le "polisario".

"J'en ai connu beaucoup", a-t-il déploré, exprimant sa disposition à sensibiliser ses collègues eurodéputés sur cette question.

M. Fernandez Martin a, d'autre part, affirmé que l'initiative d'autonomie proposée par le Maroc constitue une solution viable à la question du Sahara et permettra aux familles sahraouies de se retrouver.