La fermeture de la frontière entre l'Algérie et le Maroc "anachronique" et "inacceptable" (Président du PE)

Bruxelles, 12/05/08 - La fermeture de la frontière entre l'Algérie et le Maroc est "anachronique" et "inacceptable", a estimé le Président du Parlement européen, M. Hans Gert Pottering, prônant le pragmatisme et le consensus pour le règlement des conflits régionaux.

Dans une déclaration publiée sur son site internet à l'issue de la visite officielle qu'il a effectuée récemment au Maroc, M. Pottering a souligné que la réussite du processus de Barcelone et du projet de l'Union pour la Méditerranée passe nécessairement par une collaboration et une intégration plus étroite entre les pays du Maghreb.

M. Pottering s'est, par ailleurs, félicité des résultats de sa dernière visite dans le Royaume, ajoutant que l'avenir donnera au Maroc et à l'Union européenne de précieuses occasions pour développer leurs relations bilatérales.

Le Président du Parlement européen a également affirmé que les relations entre les deux parties se développent de manière soutenue, mettant en exergue le rôle du Maroc dans la promotion de la coopération euro-méditerranéenne et la place qu'il occupe au sein de l'Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne.