L'armée mauritanienne ouvre le feu sur cinq contrebandiers du polisario dans le nord du pays

Nouakchott, 04/05/08 - Des éléments de l'armée mauritanienne ont ouvert le feu sur cinq contrebandiers, tous titulaires de cartes portant le signe de la pseudo RASD, qui étaient à bord d'une voiture à proximité de Oum Ghrida, dans le nord du pays, rapporte dimanche la presse mauritanienne.

Il s'agit, selon la même source, de Mustapha Mohamed, Abdellah Ali El Ouali, Mohamed Mokhtar Binane, Saleh Aal et Saïd Rbika, qui étaient en route vers Zouerate (800 km au nord-ouest de Nouakchott) où se trouvait déjà leur marchandise.

L'un des contrebandiers a été touché par les tirs, a indiqué l'Agence d'informations de Nouakchott (indépendante), qui souligne qu'une équipe de la gendarmerie de la Wilaya d'Adrar a reçu des informations sur des véhicules qui empruntaient la route Nouakchott-Attar et évitaient les postes de contrôle, ainsi que des informations sur des véhicules suspects de marque Toyota.

L'état d'alerte a été décrété et un avion militaire s'est dirigé vers la région de Choum, sur la frontière avec le Sahara marocain, à la recherche des véhicules suspects, appuyé par un régiment militaire, ajoute l'Agence, précisant qu'un piège a été tendu aux contrebandiers, qui ont tous été arrêtés après un échange de coups de feu, qui a fait un blessé parmi les contrebandiers. Une enquête a été ouverte à ce sujet, indique-t-on.

Le polisario a accéléré, ces derniers temps, les opérations de contrebande sur le sol mauritanien, notamment en cette période de crise alimentaire que vit le pays en raison de la flambée des prix des matières premières, tels le riz, les huiles et la farine.

Ils détournent les aides alimentaires internationales destinées aux populations des camps de Tindouf pour les revendre sur les marchés mauritaniens à des prix inférieurs à ceux décidés par les autorités locales, créant des perturbations dont les citoyens démunis sont les premières victimes.

Les autorités mauritaniennes ont mis en place un programme d'urgence très ambitieux visant à mettre un terme aux spéculations sur le marché des denrées alimentaires, notamment à travers la création de magasins modèles et la distribution gratuitement des produits de première nécessité aux catégories démunies.