Les négociations de Manhasset ont ouvert de nouvelles perspectives devant une solution politique (Groupes parlementaires)

Rabat, 28/06/07-Les représentants des Groupes parlementaires à la Chambre des conseillers ont exprimé, jeudi, leur satisfaction des grands efforts déployés par la délégation marocaine aux négociations de Manhasset sur la question du Sahara, qui ont ouvert de nouvelles perspectives à même d'aboutir à une solution politique négociée pour le règlement du dossier du Sahara marocain, appelant à consolider le front intérieur pour consacrer l'unanimité nationale et poursuivre les réformes globales.

Lors d'une réunion conjointe de la Commission de l'Intérieur, des régions et des collectivités locales et celle des affaires étrangères, des frontières, des zones occupées et de la défense nationale à la Chambre des conseillers sur les négociations de Manhasset, au cours de laquelle le ministre de l'Intérieur, M. Chakib Benmoussa et le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, M. Taieb Fassi Fihri ont présenté des exposés sur ces négociations, les intervenants ont affirmé que "le Maroc a réalisé des acquis positifs", précisant que la délégation marocaine aux négociations "a pu transcender le caractère sensible du premier round avec souplesse et bonne foi en vue de trouver une solution définitive à la question du Sahara".

Ils ont relevé, dans ce sens, que le Maroc a réalisé d'importantes avancées politiques toutes porteuses de profondes significations à travers la participation des fils de la région du Sahara à ces négociations, une participation qui a ôté toute légitimité au Polisario qui prétendait être le seul et légitime représentant des Sahraouis.

Après avoir rappelé la grande importance que revêt l'Initiative d'autonomie proposée par le Maroc et l'opportunité historique et politique que le Royaume a amorcée en la présentant et le soutien fort qu'elle a suscité auprès de la communauté internationale, ils ont appelé à renforcer le front intérieur à travers la mobilisation générale pour poursuivre la défense de la cause nationale et à poursuivre la réalisation des chantiers de réformes.

Il s'agit aussi de garantir le succès des prochaines échéances électorales qui doivent, ont-ils dit, constituer une étape importante sur la voie de la consolidation de l'unanimité nationale et la défense de l'option stratégique du Maroc pour la paix et la stabilité.

Ils ont, en outre, estimé que l'Initiative marocaine puise sa légitimité et sa force dans l'approche de concertation consensuelle qui a présidé à son élaboration et qu'elle s'inscrit dans le contexte d'une réforme globale engagée par le Maroc, émettant le souhait de voir tout un chacun prendre conscience du caractère pragmatique et rationnel de la position du Royaume et de la nécessité de parvenir à une solution garantissant la stabilité et la paix dans la région.

Ils ont, d'autre part, affirmé que le Maroc est appelé à persévérer sur la même voie adoptée lors des négociations, en faisant preuve de sagesse, de patience et de fermeté en vue de persuader la partie hésitante de la justesse de la position marocaine et de la légitimité de son initiative audacieuse, faisant remarquer qu'en aucun cas, le Royaume ne cèdera sur ses constantes nationales.

Les intervenants ont par ailleurs mis en exergue l'unanimité nationale et la mobilisation du peuple et de ses forces vives dans le combat pour le parachèvement de l'intégrité territoriale, la consolidation de la souveraineté nationale, la consécration de l'option démocratique et de la politique des réformes économiques et sociales, la mise en place de bases du développement durable et la promotion des provinces du sud récupérées aux plans urbanistique et de l'investissement.

Le Maroc, ont-ils souligné, doit rester attaché à son Initiative d'autonomie et continuer à convaincre la communauté internationale de sa justesse, étant donné qu'elle constitue le cadre idoine de règlement de la question du Sahara et qu'elle est conforme aux résolutions onusiennes qui appellent à une solution définitive et acceptable.

Les représentants des groupes parlementaires ont appelé dans ce cade à mettre à profit les premiers résultats positifs des négociations et le soutien international à l'Initiative marocaine pour favoriser des négociations sérieuses et responsables susceptibles d'aboutir à un règlement définitif de ce dossier.

Ils ont par ailleurs appelé la communauté internationale à faire pression sur l'Algérie et le +polisario+ pour les amener à s'impliquer dans une solution négociée dans le cadre de l'unité et de la souveraineté marocaines, en tant que garanties pour le développement, la dignité et le progrès.

Ils ont également appelé de nouveau l'Algérie à contribuer positivement à la recherche d'une solution politique juste et durable à même d'ouvrir une nouvelle page dans les relations entre les deux pays sur la base de la fraternité et de la coopération, de réaliser les intérêts communs, d'édifier le Maghreb arabe et de l'immuniser contre les dangers de la balkanisation, le séparatisme et la menace terroriste.

Ils ont salué également la dynamique de la diplomatie marocaine et la nouvelle approche du dossier qui a permis au Maroc de surmonter la position traditionnelle nihiliste imposée par la politique des man uvres adoptée par les ennemis de l'intégrité territoriale, laquelle politique barrait la voie devant toute solution juste, acceptable et définitive.

Au terme de cette réunion, MM. Chakib Benmoussa et Taieb Fassi Fihri ont présenté des éclaircissements supplémentaires sur le processus des négociations relatives au Sahara.